Bateau à l’aller, avion au retour: la traversée pas vraiment «écolo» de Greta Thunberg

Greta Thunberg a voulu marquer les esprits en montrant qu’il était possible de ne pas émettre de gaz à effet de serre pour se rendre à New York. Si l’initiative était belle sur le papier, la réalité est cruelle. L’équipage du Malizia II reviendra en Europe… par les airs. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, s’amuse de cette incohérence.

(source: http://fr.sputniknews.com/export/rss2/caricatures/index.xml)