Falsification de 38 milliards de dollars? Le titre de General Electric coule suite aux accusations d’un lanceur d’alerte

Pour l’expert-comptable Harry Markopolos, le géant industriel américain General Electric a falsifié ses comptes. Le montant concerné s’élève à environ 38 milliards de dollars, affirme-t-il. Dans un communiqué remis au Wall Street Journal, l’entreprise a nié ces accusations. L’action de la société en bourse a perdu plus de 11% depuis.

(source: http://fr.sputniknews.com/export/rss2/economie/index.xml)