Le ramassage des chevreaux sera assuré

La crise sanitaire a provoqué une mutation des modes de consommation, au désavantage de la viande de chevreau. Alors que les abatteurs avaient annoncé un contingentement d’environ 50 % des effectifs habituellement abattus en automne, la Fédération nationale des éleveurs de chèvres (Fnec) et Interbev caprins ont négocié un plan de sortie de crise.

(source: https://www.lafranceagricole.fr/rss/actualites)

Comments are closed.