Pommes de terre « Des prix contractuels plus bas et des coûts de production plus élevés » (NEPG)

Le NEPG alerte sur les prix contractuels publiés, qui ne suivent pas l’évolution des coûts de production. Même si la plupart des contrats pour la saison à venir ont déjà été signés, le groupement recommande aux producteurs « d’effectuer une analyse précise de leurs coûts de production avant de signer quoi que ce soit. Cela peut leur donner du poids pour la signature tardive éventuelle de contrats (supplémentaires) ».

(source: https://www.terre-net.fr/actualite-agriculture.html)

Comments are closed.